Université de Rennes 2 - Des propos indignes du Préfet qui portent atteinte à l’Université dans son ensemble - Communiqué de presse du SNESUP-FSU du 30 janvier 2024

Documents joints : 
Publié le : 30/01/2024

 

 

Suite aux événements et dégradations qui ont eu lieu dans le centre-ville de Rennes le 25 janvier 2024 à l’occasion d’une manifestation contre la loi immigration, le préfet d’Ille-et-Vilaine a tenu des propos infondés et scandaleux, évoquant un “soutien”, une “omerta”, de la “connivence”  de la part de l’université de Rennes 2 et associant le terme de “terrorisme” aux manifestant·es qu’il assimile par ailleurs à des étudiant·es. Ces propos irresponsables, qui font de l’université un facteur de trouble et non de construction de la citoyenneté, témoignent pour le moins d'un manque de discernement.

 

En semblant en particulier exiger de pouvoir intervenir pour empêcher des réunions dans des bâtiments universitaires, le Préfet porte par ailleurs une lourde attaque aux franchises universitaires.
 
Le SNESUP-FSU apporte son soutien plein et entier à la communauté universitaire de Rennes 2. Par ses attaques, le Préfet, représentant de l’État, a délibérément sali l’image de l’Université. Ce dénigrement d’un établissement universitaire est particulièrement préjudiciable à l’heure où les lycéen·nes formulent leurs vœux sur Parcoursup et où nombre d'officines privées tentent de disqualifier l’enseignement supérieur public.

 

Le SNESUP-FSU attend de la Ministre qu’elle exprime son soutien à l’Université de Rennes 2 et qu’elle condamne fermement ces propos lourds de sous-entendus aussi bien pour le personnel que pour les étudiant·es indûment incriminé·es. 

 

 
Paris, le 30 janvier 2024