Motion CNU 70e section : sur la Formation des enseignants

Publié le : 20/03/2019

Motion

Dégradation de la formation intellectuelle
dans la préparation des enseignants du premier et du second degré

CNU – Section 70

La 70e section du CNU exprime son inquiétude de voir se dégrader depuis le début du processus de masterisation de la formation des enseignants et à chaque réforme des lieux de cette formation (IUFM, ESPE, INSPÉ), l’exigence et les contenus de la formation intellectuelle dans la préparation des enseignants du premier et du second degré : exclusion des disciplines universitaires (dont les sciences de l’éducation et de la formation) et recentration sur les disciplines scolaires liées aux contenus des épreuves (avec le déplacement du concours en fin de master 2, la totalité de la formation lui sera ainsi assujettie) ; recul des contenus transversaux privilégiant la formation intellectuelle et la capacité de développement tout au long de la vie au profit d’enseignements centrés sur les programmes scolaires et les tactiques pédagogiques ; instrumentalisation du stage au bénéfice des préoccupations d’emploi du rectorat ; déni de l’autonomie des universitaires et des établissements par la mise en place d’une gouvernance sous tutelle du recteur.

La 70e section du CNU réaffirme l’importance d’une formation intellectuelle de haut niveau (problématisation, documentation distanciée, analyse critique, réflexivité, capacité de délibération éthique, etc.) pour des enseignants confrontés à des terrains éducatifs évolutifs, hétérogènes, traversés - parfois violemment – par les secousses de l’actualité nationale et internationale.

La 70e section du CNU exprime le vœu que la formation des enseignants du premier et du second degré soit à la hauteur des enjeux d’une période marquée par des mutations civilisationnelles.

Motion adoptée à la majorité de ses 47 membres (36 pour ; 4 contre ; 7 ne s’expriment pas)

motion_70_formation_des_enseignants.pdf