Présidentielle 2017 : les programmes pour l’enseignement supérieur et la recherche (partie 1)

Publié le : 08/03/2017

 

 

→  Dossier coordonné par Hervé Christofol et la rédaction

Compte tenu de l’importance de nos missions pour la formation de nos concitoyens, la réduction du chômage, l’élévation du niveau de qualification et l’émancipation de notre jeunesse, le vivre-ensemble, la lutte contre les inégalités, pour la construction et la diffusion de connaissances permettant de relever les défis sociétaux, environnementaux, scientifiques et culturels, tous les responsables politiques français affichent l’ambition de développer l’enseignement supérieur et la recherche (ESR). Mais les orientations, les moyens et les objectifs de ce développement divergent fortement d’un candidat à l’autre. Si, en raison des multiples rebondissements de l’actualité politique, l’enseignement supérieur et la recherche ne sont pas encore un thème inscrit dans la campagne présidentielle de 2017, tous les candidats ont un chapitre de leur programme consacré au développement de la recherche et de l’enseignement supérieur.

Dans ce dossier, nous avons comparé ceux de François Fillon, de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen et interviewé un conseiller ESR de chacune de leurs équipes de campagne. Comme le parti de la candidate de l’extrême droite défend des thèses que nous combattons avec les autres syndicats de la FSU, comme sa progression est également très préoccupante, nous lui avons accordé une place particulière. Il nous a paru en effet nécessaire d’étudier ses propositions tout en lui adjoignant un décryptage qui permet de dénoncer la réalité de l’exercice du pouvoir lorsque des membres de ce parti y accèdent, comme cela a déjà été le cas au niveau local.

Les programmes de Nathalie Arthaud, de Nicolas Dupont-Aignan, de Benoît Hamon, d’Emmanuel Macron et de Philippe Poutou, qui ne sont pas encore tous connus au moment
où nous bouclons ce dossier, seront étudiés dans le numéro d’avril. Quant aux propositions du SNESUP-FSU, elles sont annexées dans un supplément à ce dossier.

Consultez notre dossier spécial présidentielle 2017 et ESR ici