Parcoursup: recensement des actions locales

Publié le : 10/01/2018

Agenda des actions locales

Cette page est complétée au fur et à mesure des informations parvenues à la direction nationale du SNESUP-FSU. N'hésitez pas à nous signaler des événements militants contre le "Plan licence" dont vous avez connaissance et qui n'y figureraient pas encore.

Janvier 2018

Mercredi 31 janvier

  • Université de Rouen : AG intersyndicale FSU-CGT-UNEF

Mardi 16 janvier

  • Strasbourg : Réunion d’information avec les parents d'élèves (FCPE) et une large intersyndicale

Vendredi 12

  • Rennes 2: La CFVU qui devait statuer sur les attendus ParcourSup a été envahie par un collectif d'étudiants et n'a pas pu se tenir. La séance a été reportée sine die après un dialogue courtois entre le VP, les élus et les étudiants. Le texte du snesup national qui réaffirme les positions qui ont été adopté en section, a été lu.
    Au final, ces attendus ne sont pas validés par la CFVU et ne seront donc pas remontés au Rectorat.

Jeudi 11, vendredi 12, samedi 13 janvier

Mardi 9 Janvier

  • Paris 13 : Réunion du comité de mobilisation

  • Université Clermont Auvergne: ce mardi 9 janvier, à l'appel de l'UNEF, du SNESUP, de la FSU63, de la CGT63, de Solidaires 63 et de plusieurs mouvements politiques étudiants, la CFVU a été investie par une soixantaine d'étudiants et d'EC. Après 2 heures d'échanges, parfois vifs, la présidente de la CFVU a décidé de ne pas soumettre au vote les attendus locaux ni les capacités d'accueil pour toutes les filières (comme ce qui était initialement prévu). La CFVU devrait être reconvoquée la semaine prochaine

Lundi 8 Janvier :

  • Universités de Montpellier : une HIS, Heure d’Information Syndicale, a réuni une soixantaine de personnes. L'Intersyndicale locale se réunit dans la semaine pour préparer différentes actions, notamment sur le salon de l'étudiant ayant lieu en cette fin de semaine

  • Paris 1 : la salle du conseil (+80 personnes) était pleine et beaucoup de gens debout à une Assemblée Générale convoquée par le président Haddad avec projections par la VP du CEVU des éléments de la "loi" et du calendrier des opérations.
    Quatre UFR ont remonté les attendus : droit, gestion, maths, arts. Cinq UFR non : Histoire, Géo, Philo, Eco, Sciences-Po. Il a été expliqué hier que si les collègues ne remontaient pas de critères, le diplôme ne paraîtrait pas sur Parcoursup et que donc aucun.ne lycéen.ne ne pourrait choisir cette licence !
    Certains collègues souhaitent mettre des critères pour que les raisons du classement des dossiers soient claires et connues de tous. Mais c'est complètement illusoire et comme l'a dit Roussel, "il y aura des éléments non quantifiables et les critères de tri ne seront pas (ne pourront pas) être rendus publics"!
    Les collègues se demandent aussi comme faire avec 200 places et 4000 dossiers !